Visite des députés dans les fermes de Mbodiéne, Aga Babou et Ngoméne

Les députés ont visité­ les fermes de Mbodiéne, Aga Babou et Ngoméne,­ réalisées par l’Agence Nationale d’Insertion et de Développement Agricole (ANIDA), le Samedi 17 Août 2013 dernier.

­

Cette visite entre dans le cadre des activités de communication en direction des parlementaires, dans le souci de rendre compte de ses activités et d’échanger sur sa stratégie d’intervention. Il s’agit également de montrer toute la pertinence de l’option du Gouvernement du Sénégal d’offrir aux jeunes ruraux de larges opportunités.

­

Ainsi plusieurs fermes ont été visité :

­

Aga Babou située dans la Communauté Rurale de Nguéniéne, cette ferme agropastorale de 35 ha dispose de 15 vaches (des gerzés) importées de Danemark pour la production laitière et permet également aux 40 jeunes installés de dérouler des activités intégrées autour de la production horticole et fourragère.

­

Mbodiéne : Ce modèle de ferme est un projet d’appui à la petite exploitation familiale qui vise essentiellement un développement durable alliant biodiversité, viabilité économique, alimentation saine et procurant des revenus substantiels pour les producteurs. L´investissement­ pour une ferme de ce genre se chiffre à environ 11.800.000 de francs CFA et peut générer 4 emplois directs. L’ANIDA en collaboration avec l’Agence Brésilienne de Développement projette d’en réaliser une dizaine à travers le Sénégal et seront tous équipés en énergie solaire.

­

Ngoméne : C’est une ferme moderne de 71 hectares entièrement équipée en réseau d’irrigation goutte à goutte.

­

Prés de 125 personnes dont 32 femmes y sont installées et déroulent des activités agricoles orientées vers des cultures à haute valeur ajoutée, rendant possible l’obtention de revenus capable de faire reculer la pauvreté dans ce village. Ainsi, à l’instar des autres fermes agro-pastorales villageoises de différentes tailles implantées dans plusieurs régions du pays, Ngoméne a contribué à la création d’emplois durables et à l’amélioration du bien être des populations. A preuve, pour la campagne de contre saison Froide, la ferme a produit 496 tonnes de fruits et légumes­ pour un revenu total de 41 215 000 Francs CFA.